Société Dante Alighieri
Comité de Lyon

Voyages

1. Voyage musical

Il aura lieu en Italie ou en France et il concernera la musique lyrique. Soyez assurés que nous choisirons toujours un opéra italien digne d’intérêt. Vous serez naturellement avertis en temps utile.

» se préinscrire

2. Voyages culturels

En ITALIE :

A la découverte de...
ROME, OSTIE, TIVOLI
du 13 au 20 avril 2009

Traditionnellement fondée le 21 av ril 753 av. J.C. par Romulus (fils du dieu Mars et de la vestale albaine Rhea Silvia), Rome dut son développement à la solidité de son site défensif (les 7 collines appuyées sur le Tibre) et surtout à sa situation : ville carrefour, elle se trouvait à la fois sur la route des caravanes de sel remontant de la mer vers l’Apennin et sur la longitudinale d’Étrurie en Campanie, à l’endroit où le Tibre est le plus aisé à franchir

  1. La Rome antique connut plusieurs régimes politiques : la Royauté (de -753 à -509), la République (de -509 à -27), l’Empire (de -27 à +192) suivi du Bas-Empire (de 192 à 476). Au fil des siècles, la Ville s’est enrichie de places et de monuments grandioses : forums, temples, arcs de triomphe, thermes, théâtres, amphithéâtres, demeures princières...
  2. La Rome chrétienne et médiévale vit se multiplier les édifices religieux de prestige, après la Paix de l’Église (313) édictée par Constantin. Du IVe au VIe siè cle furent édifiés Saint-Jean-de-Latran, Saint-Pierre-au-Vatican, Saint-Paul-hors-les-Murs, Sainte-Marie-Majeure, Saint-Étienne-le-Rond... À p a rtir du IXe siècle, Rome fut le terrain où s’affrontèrent 3 puissances : la papauté, les empereurs germaniques, les grandes familles romaines (Frangipani, Savelli, Pierleoni, Caetani, Conti...).
  3. Le XVe siècle fut celui du redressement : les papes Nicolas V et Sixte IV établirent un vaste plan de rénovation urbaine, d’où jaillit la Rome Renaissance. Leurs successeurs, Alexandre VI et surtout Jules II, firent appel à de grands artistes (Bramante, Raphaël, Michel-Ange), si bien que Rome prit la relève de Florence à la tête de la Renaissance.
  4. La Rome baroque fut l’oeuvre de 4 pontifes (Paul V, Urbain VIII, Innocent X, Alexandre VII) unis à des artistes d’exception : Maderna, Bernin, Borromini, Pierre de Cortone. Rome ne devint capitale de l’Italie qu’en 1870. La Ville compte aujourd’hui 2.656.000 habitants, et elle est le chef-lieu du Latium.

Rome ne devint capitale de l’Italie qu’en 1870. La Ville compte aujourd’hui 2.656.000 habitants, et elle est le chef-lieu du Latium.

- L’ancienne ville d’Ostie (Ostia Antica), actuellement à l’intérieur des terres, était le port maritime de Rome et connut son apogée au Ier siècle. Les fouilles, entreprises depuis le XIXe siècle, ont mis au jour la majeure partie de la ville antique : thermes de Neptune, théâtre, sanctuaire de Mithra, place des Corporations...

- Soumise par Rome en -254, Tivoli devint un lieu de villégiature pour les ri ches Romains : Mécène, Horace, Hadrien y possédaient une villa. Au XVIe siècle, la ville appartint à la famille d’Este et l’architecte Pirro Ligorio y construisit en 1549, pour le cardinal Hippolyte, la villa, célèbre par ses jardins et ses fontaines.

N.B. : Si le prix de ce voyage se révèle trop élevé, nous changerons de direction et nous irons en Émilie-Romagne (Bologne, Ferrare).

» se préinscrire

En FRANCE :

TOULOUSE
12-13-14 juin 2009

Ancienne capitale du royaume wisigoth, deve nue capitale du royaume d ’ Aquitaine, Toulouse abrita l’Inquisition au XIIIe siècle. Le comté de Toulouse fut intégré au domaine royal en 1271. Après une période de décadence, c’est au XVe siècle que Toulouse renaquit et essaya de garder ses traditions jusqu’à la Révolution.

Actuel chef-lieu du département de la Haute-Garonne (31) et de la région Midi-Pyrénées, la “Ville rose” compte 360.000 habitants, et elle est riche en monuments d’art : églises (Saint-Sernin, Saint-Étienne, Jacobins, Notre-Dame du Taur...), hôtels particuliers (Jean de Bernu y, Assézat...), musées (dont celui des Augustins pour la sculpture médiévale et la peinture), sans parler du Capitole (XVIIIe siècle) qui est maintenant l’hôtel de ville.

N. B. : Vu la distance Lyon - Toulouse (550 km), nous serons obligés de prendre le TGV. Si les horaires ne conviennent pas ou si la SNCF fait des difficultés pour accepter les groupes, nous changerons – ici aussi – de destination, et c’est Marseille que nous visiterons.

»se préinscrire